"Humain, trop humain" et les débuts de la réforme de la philosophie / sous la direction de Céline Denat & Patrick Wotling.

Contributor(s): Denat, Céline, 1975- [HerausgeberIn] | Wotling, Patrick [HerausgeberIn] | Groupe International de Recherches sur Nietzsche (GIRN) [VeranstalterIn]Language: French, Spanish, German, English, Italian, Portuguese Series: (Collection langage et pensée ; 15)Publication details: Reims : épure, [2017?]Description: 475 Seiten : 21 cmISBN: 978-2-37496-039-5Other title: Humain, trop humainSubject(s): Nietzsche, Friedrich Wilhelm 1844-1900 Menschliches, Allzumenschliches | PhilosophieGenre/Form: Konferenzschrift -- Madrid -- 2015
Tags from this library: No tags from this library for this title.
Item type Current library Call number Status Date due Barcode
Bücher Bücher Archiv
2017SF017 (Browse shelf (Opens below)) Available

Verlagsangabe: « Ma nouvelle philosophie » : c'est en ces termes que Nietzsche évoque en 1878 les réflexions développées dans Humain, trop humain. Manifestation du « grand affranchissement » que Nietzsche dit avoir su accomplir à cette époque, mais aussi « mémorial d’un dressage rigoureux du moi » selon Ecce Homo, cet ouvrage se caractérise en effet par l’apparition d’une méthode et de modes d’investigation nouveaux (une « méthode historique », une enquête de nature « psychologique ») qui permettent à son auteur d’approfondir le questionnement déjà amorcé par ses ouvrages antérieurs. Témoignant à la fois de la continuité de la réflexion nietzschéenne, et de la réforme de sa mise en œuvre effective à partir de 1878, Humain, trop humain apparaît comme un moment déterminant du développement de la philosophie de Nietzsche, dont le présent volume collectif s’attache à étudier la spécificité.

"Les études que présente ce volume ont pour origine les travaux présentés à l'occasion du VIIIe congrès international du GIRN (Groupe international de recherches sur Nietzsche), "Genealogía y crítica de la cultura en humano, demasiado humano", qui s'est déroulé du 24 au 26 juin 2015 à l'Universidad nacional de educacion a distancia (UNED) de Madrid." Seite 35